Keith Kouna
Présente aux BIS!
Ambiances-ambigues_Valerie-Bergeron-CARRE-web

Valérie Bergeron

Contacts

CANADA
Maison de disques
L-Abe

 

Gérant
Éric Harvey − Ambiances Ambiguës

 

Tourneur (agent de spectacles)
Louis Carrière − Preste

EUROPE
Distributeur

Absilone

 

Tourneur (agent de spectacles)
Caroline Teriipaia – Ulysse Productions

Keith Kouna (Québec)

Keith Kouna est le chanteur et parolier du groupe Les Goules, groupe phare de la scène alternative québécoise de 2001 à 2007. Ce groupe singulier a pondu trois albums décapants, a été finaliste aux Francouvertes de 2003, s’est mérité un Prix Miroir au Festival d’Été de Québec en 2006 pour l’originalité de la création, a pulvérisé les palmarès des radios étudiantes et effectué quelques centaines de spectacles irrévérencieux, ludiques, théâtraux et sainement cinglés un peu partout au Québec.

 

Lorsque le groupe prend une pause en 2007, Keith Kouna s’attaque à l’enregistrement de ses « chansons de jeunesse » qu’il avait mises sur la glace lors de la création du groupe. Avec son ami Tristan McKenzie qui avait réalisé le dernier disque des Goules, ils se chargent de dépoussiérer ces chansons et de leur donner vie. En 2008, après un an de travail à temps partiel, des hectolitres de café et de bière, des montagnes de clopes et des misères communes, Les années Monsieur sort enfin. Le disque est fort bien accueilli par la critique et regorge de petits classiques qui font leur chemin. Keith Kouna offre des prestations remarquées dans les festivals, les bars et autres recoins louches du Québec.

 

À l’été 2011, l’artiste s’attaque à l’écriture de nouvelles chansons. Un an plus tard, il entre au Studio Masterkut avec ses musiciens Vincent GagnonMartien BélangerPE Beaudoin et David Gagné, et confie la réalisation de ce disque à son vieux complice Tristan McKenzie. Percutant, accrocheur et touchant, Du Plaisir et des Bombes, le deuxième album solo de l’artiste, propose onze petites bombes qui font plaisir…

 

C’est en septembre 2014 que Keith Kouna revient avec Le Voyage d’Hiver, un disque ambitieux où il a réécrit des textes sur Winterreise: un cycle de 24 lieder (poèmes) pour piano et voix composé par Franz Schubert en 1827, un an avant sa mort, sur des poèmes de Wilhelm Müller. Un album dense, sombre et d’une grande beauté réalisé de main de maître par René Lussier et magistralement arrangé par ce dernier et le pianiste Vincent Gagnon. Présentée sous la forme d’un théâtre musical avec dix musiciens et une danseuse, la série de représentations sur scène est acclamée tant par le public que la critique.